jeudi 14 mai 2015

A trop approcher le soleil, y a pas que le Nutella qui fond ... (pro-gramme fast sugar obligatoire)



Certains, pourtant pas nés de la dernière pâte à tartiner, ne connaissent vraiment rien au Nutella :

"La civilisation ce n'est pas le Nutella, c'est l'effort" ...



Bien essayé, mais non, justement, "Le Nutella, C'EST l'effort.
Parce qu'il est presque impossible de s'arrêter d'en manger. Chaque jour, le Nutella est un combat contre soi, contre ses pulsions, contre ses propres débordements. Le Nutella c'est une forme d'exercice spirituel, de lutte contre le démon de la goinfrerie. C'est donc un art de la maîtrise de soi.

Parce qu'il nous demande de prendre sur nous et de dépasser mille idées ignobles : les orangs-outans morts en série, l'huile en paquet, tous les trucs affreux qu'il contient. Il y a quelque chose, chez lui, qui incite au dépassement (on bouffe des merdes mais c'est bon. On fait des heures de trucs indigestes en cours mais c'est pour atteindre le Nirvana intellectuel)... 
(Mara Goyet, à se lécher les zygomatiques ici , foi de Mathilde Basquel-la ^^)

Et du dépassement de soi à l'envol vers le soleil (qui te dégomme les grammes à la vitesse de la lumière, demande à Icare s'il en a pas sué), il n'y a qu'une bouchée, hé ouais !


Alors, prêts à se donner un peu de peine civilisationnelle et à chauffer le gras jusqu'au firmament ?  
Programme Fol me to the sun , go !

Pâtes feuilletées (3 ou 4 pour les gourmands)
Nutella
un jaune d'oeuf avec de l'eau


Etaler une première pâte feuilletée.
La badigeonner de nutella.


Recouvrir d'une autre pâte feuilletée.
Badigeonner de nutella.
Recouvrir d'une pâte feuilletée.
Poser un verre au centre à partir duquel vous allez couper d'abord en quarts puis de nouveau chaque quart en quart et encore.

Saisir deux "branches", les torsader en roulant 3 à 5 fois selon que vous voulez des torsades fines ou pas et faire se rejoindre par deux branches (ce que je n'ai pas fait, et aussi moins torsadé, ce qui explique un résultat loin d'être aussi parfaitement al dente ! ... mais seconde tentative plus fructueuse ici !)

 


Badigeonner d'un jaune d’œuf avec un peu d'eau. Enfourner à 180°C jusqu'à ce que le tout dore.


























Et faire appel à la brigade légère...ment affamée qui ne ménagera pas ses efforts ... autant salés et alcoolisés que sucrés ^^

 
 
 
 
 

Allez, bonne nuit ! Demain, on aura bien le temps de peser les sang-tigrammes ... et de discuter programmes (parce que parler "du collège, des programmes,  sans être informé, je veux bien ... Mais du Nutella, ça ne se fait pas")






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire